Isabelle Attard

Députée du Calvados

subventions

9 citoyens tirés au sort ont attribué 130 000 euros de subventions ministérielles

/ / - Publié le 6 décembre 2016 - 0 minutes Less than a minute de lecture

p1010534

Ce jeudi 1er décembre, la députée Isabelle Attard retrouvait, pour faire le bilan, les neuf jurés citoyens chargés d’attribuer sa réserve parlementaire cette année.

49 demandes ont été reçues, pour une enveloppe à attribuer de 130 000 €. Le jury a sélectionné les projets subventionnés fin septembre, au terme de trois réunions de travail. 4 projets portés par des communes et 20 projets d’associations locales et nationales ont été retenus (voir la liste des projets subventionnés). Les montants des subventions s’échelonnent de 1200 € à 24 900 €. En toute transparence, les décisions argumentées ont été notifiées par courrier à l’ensemble des porteurs de projet début octobre.

Comme elle s’y est engagée, Isabelle Attard n’a assisté à aucune des réunions de travail des jurés, afin de garantir leur totale indépendance. Vient donc maintenant le nécessaire temps du retour d’expérience, un temps pour permettre à chaque juré de s‘exprimer sur l’exercice qui lui a été confié.
Les objectifs sont multiples : évoquer les difficultés rencontrées, le plaisir ressenti ou les éventuelles déceptions ; permettre à la députée de comprendre le choix du jury et de pouvoir l’expliquer ; récolter des propositions en vue d’améliorer la procédure d’attribution pour l’année suivante, la prochaine édition étant bien entendu conditionnée par sa réélection en juin 2017.

Au cours de la soirée, les jurés ont fait part de leur plaisir d’avoir participé à “cette expérience démocratique basée sur une belle énergie collective”. “Etre acteur de la politique en direct”, “avoir son mot à dire”, “se sentir utile dans un modèle de société qui nous pose question”, cela “redonne du sens” et “ramène la responsabilité de chacun sur la politique au sens noble du terme”. Ils ont déploré que le nombre de projets associatifs subventionnés soit limité à 20, une contrainte imposée par l’Assemblée nationale depuis cette année. « Quelques projets supplémentaires auraient mérité de toucher une subvention, mais il a fallu faire un choix ».
Pour améliorer la procédure, ils ont suggéré à la députée un tirage au sort du prochain jury sur listes électorales et non plus sur appel à candidature. Cette méthode est déjà appliquée par la députée Jacqueline Fraysse, avec quelques difficultés concernant notamment la motivation et l’implication des jurés ainsi sélectionnés. Isabelle Attard s’est néanmoins engagée à étudier cette proposition.
Enfin, les jurés ont témoigné de l’espoir et de l’optimisme que l’étude des 49 dossiers leur a redonnés. “La diversité des projets, solidaires, ambitieux et positifs témoigne de l’incroyable dynamisme de notre territoire”.