Isabelle Attard

Députée du Calvados

Hervé Kempf

Violences policières : le rapport qui dit les faits

/ / / / - Publié le 29 juin 2016 - 2 minutes de lecture

À 10h aujourd’hui, le journaliste Hervé Kempf et son équipe du journal Reporterre ont présenté leur rapport d’information « Maintien de l’ordre : la dangereuse dérive« .

https://reporterre.net/Violences-policieres-le-rapport-qui-dit-les-faits

Ces journalistes ont été choqués, dès le début des manifestations contre la loi Travail en mars 2016, de la répression démesurée envers des manifestants et des journalistes. Ils ont décidé d’enquêter dans toute la France, et ont rapporté factuellement les témoignages d’acteurs de ces manifestations, côté manifestants et côté gardiens de la paix.

Le témoignage d’Alexandre Langlois, secrétaire national de la CGT Police, est édifiant : 

  • « Nous ne sommes pas des Robocops » 
  • « Nous sommes utilisés contre le peuple et les donneurs d’ordres cherchent à nous désolidariser du peuple, alors que nous en faisons partie. »
  • « Les casseurs ne sont pas chassés assez rapidement des manifestations alors qu’ils sont parfaitement identifiés. »

Plusieurs syndicats de policiers étaient représentés lors de la conférence de presse, et ont témoigné et approuvé le contenu de ce rapport.

Des députés représentant différentes sensibilités politiques étaient présents, et se mobilisent contre ces dérives inacceptables du gouvernement. Je remercie les député-e-s Noël Mamère, Fanélie Carrey-Conte, Pouria Amirshahi, Sergio Coronado  et Cécile Duflot de s’opposer, avec moi, à l’utilisation des gardiens de la paix à des fins politiques lamentables

N’oublions pas que ces dérives n’ont pas commencé avec la loi Travail : la mort de Rémi Fraisse, militant pacifiste assassiné, aurait dû servir de leçon.

https://reporterre.net/Violences-policieres-le-rapport-qui-dit-les-faits