Isabelle Attard

Députée du Calvados

conflits d’intérêts

« Journée du patrimoine » : la publication des patrimoines ne règle pas le problème des conflits d’intérêts

/ / / - Publié le 15 avril 2013 - 2 minutes de lecture

J’ai rendu publique ma déclaration de patrimoine de début de mandat parlementaire.

L’objectif de cette décision est de démontrer, volontairement, que je n’ai rien à cacher.

La publication de cette déclaration pose néanmoins de sérieux problèmes de respect de la vie privée.

Un parlementaire est riche ? Il recevra des commentaires concernant les origines supposées malhonnêtes de ces biens.

Un parlementaire a un patrimoine modeste ? Il sera accusé de dissimuler, ou de mal gérer son argent. Ce qui pose alors la question de sa compétence à prendre des décisions concernant la gestion du pays.

Ces remarques sont particulièrement injustes. Le seul moyen d’y répondre serait de mettre toute sa vie privée sur la place publique. Les histoires de famille. Les accidents de la vie. Les mauvais choix.

Est-on un mauvais parlementaire lorsque l’on a divorcé ? Que l’on a perdu sa maison dans un incendie ?

Est-on un mauvais ministre lorsque l’on a fait le choix de dépenser son argent plutôt que de l’économiser ? Lorsque l’on subvient aux besoins de ses parents âgés ?

Ces arguments auraient pu me pousser à ne pas publier ma déclaration de patrimoine. Je l’ai cependant fait, en réaction à la situation exceptionnelle que nous traversons. Mais ces publications n’ont d’intérêt que si elles sont suivies de mesures législatives contraignantes, concernant les conflits d’intérêts. Bien plus que celle du patrimoine, la question centrale est celle des conflits d’intérêts.

Une résidence secondaire dans une commune est-elle en lien avec l’attribution de la réserve parlementaire ? Un passé professionnel semble-t-il lié à la proposition d’un amendement favorable à un secteur d’activité ? Un projet de loi est déposé en faveur d’une association à laquelle appartient un membre de la famille du parlementaire ?

Plutôt que l’adresse précise de chaque demeure, ce sont ces questions de conflits d’intérêt qui doivent apparaître au grand jour.

C’est là tout le sens de la proposition de loi déposée par le groupe écologiste mercredi dernier, en faveur de la transparence des activités parlementaires.

Isabelle Attard, députée écologiste du Calvados.


Les déclarations de patrimoine publiées par les élus écologistes sont disponibles sur le site http://declarations.eelv.fr/

Et voici ma déclaration de patrimoine complète, ainsi que la fiche récapitulative.