Isabelle Attard

Députée du Calvados

citoyen

Quand l’intelligence est collective, la démocratie a de beaux jours devant elle !

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / - Publié le 22 juin 2016 - 8 minutes de lecture

samedi 18 juin 2016

« La DÉMOCRATIE entre nos mains »

 

Pari réussi ! Par un samedi après-midi de juin ensoleillé, “LA DÉMOCRATIE entre nos mains” a pris corps ; répondant à l’invitation de la députée Isabelle Attard, des gens d’origines ou d’horizons extrêmement différents se sont rassemblés pour parler du fonctionnement de notre démocratie. Ils étaient 80, au plus fort de l’événement, à réfléchir et débattre d’idées et d’actions pour redonner des couleurs et du souffle à la gestion de la cité par ceux qui la composent et la font vivre : par le peuple et pour le peuple. Et quand la parole lui est offerte, le peuple s’en sert avec intelligence et générosité !

Pour accompagner cet après-midi studieux et inspiré, Geneviève Bouché a accepté de tenir le rôle de “grande témoin”. Informaticienne, spécialisée dans le management de l’innovation et des stratégies de long terme, la futurologue a mis en perspective les discussions de la journée avec le changement de civilisation que nous connaissons actuellement et les défis sociétaux que nous devons relever aujourd’hui pour demain. Sur son blog, Geneviève Bouché présente son regard et ses conclusions à propos de “La DÉMOCRATIE entre nos mains”. Au cours de cet après-midi, les aspirations au bonheur, et au progrès social responsable et solidaire, ont rencontré l’enthousiasme naturel de Geneviève Bouché. Pour poursuivre la réflexion sur l’évolution de notre société et les orientations qu’il nous est possible de lui donner, on peut lire “Changeons de civilisation” aux éditions Kawa : la futurologue y met en relief les opportunités qui s’offrent aux générations montantes, celles qui vont adapter notre civilisation à un nouveau niveau de maturité collective.

Une exposition d’une sélection de citations sur le thème de la démocratie accueillait le public. A noter l’une d’entre elles, tirée de La grève des électeurs de l’illustre calvadosien Octave Mirbeau, dont on commémorera l’année prochaine le centenaire de la mort : (suite…)

Les circuits courts, pour la santé aussi !

/ / / / - Publié le 1 mars 2016 - 3 minutes de lecture

Le personnel de l’hôpital de Bayeux est en grève illimitée depuis le lundi 22 février 2016. Le motif ? L’exclusion du temps de repas du décompte du temps de travail pour certains personnels administratifs et techniques. Un détail ? Une goutte d’eau ? Peut-être, mais une goutte d’eau qui fait déborder un vase d’inquiétudes et d’épuisement bien trop plein.

 

Cette grève est un épisode aigu, comme disent les soignants : elle révèle une angoisse chronique et profonde. Une préoccupation constante qui, comme une maladie chronique, handicape la vie quotidienne, le bon fonctionnement de l’organisme.

Ce qui est en question dans ce mouvement, c’est le système de santé en général et l’avenir des services publics hospitaliers de proximité.

Le personnel de l’hôpital a choisi de travailler au service de la santé de chacun, sans distinction financière, sociale ou géographique. Le droit à la santé et à une bonne prise en charge sanitaire, les chances de survie ou de récupération face à un A.V.C. doivent être les mêmes, qu’on vive place Foch à Caen ou rue du Fort-Samson à Grandcamp-Maisy. (suite…)