Isabelle Attard

Députée du Calvados

Christiane Taubira

Pour un traitement équitable de la Confédération Paysanne, lettre à la Ministre de la Justice, Christiane Taubira

/ / / / - Publié le 30 mai 2014 - 0 minutes Less than a minute de lecture

Le 7 janvier dernier, j’étais avec la Confédération Paysanne devant l’Assemblée nationale, pour les soutenir dans leur combat contre la ferme-usine des 1000 Vaches.

2014-01-07 14.53.10

Aujourd’hui, les militants de la Confédération Paysanne ont été relâchés de leur longue garde à vue. Parce que je crois en leur combat, parce que la France a besoin de ces citoyens lanceurs d’alerte, j’ai écrit aujourd’hui à la Ministre de la Justice, Christiane Taubira.

 


 

 

Madame la Ministre de la Justice, Christiane Taubira

L’association Novissen vous a fait part dans une lettre ouverte de la différence de traitement flagrante entre plusieurs plaintes. D’un côté, les trois plaintes déposées contre Monsieur Ramery, promoteur de la ferme-usine dite « des Mille Vaches ». De l’autre, les poursuites engagés contre les militants de la Confédération Paysanne, menées avec une rapidité et des moyens stupéfiants.

Les plaintes de l’association Novissen remontent déjà à plusieurs mois. Les faits rapportés sont sérieux : menaces, non respect du permis de construire, travaux sans permis. Pourtant, rien n’a été fait pour contrôler les agissements de Monsieur Ramery.

Les militants de la Confédération Paysanne, face à ces problèmes, remplissent leur rôle de citoyens. Ils l’ont déjà fait de nombreuses fois par le passé, et la justice les a régulièrement reconnu dans leur droit, en prononçant des non-lieux. Pourtant, ils ont été longuement placés en garde à vue, dans des conditions particulièrement difficiles.

Notre agriculture n’a pas besoin d’usines qui traitent les animaux comme des rouages. Notre agriculture a besoin d’exploitations à taille humaine, qui proposeront aux Français des aliments sains et locaux.

Madame la Ministre de la Justice, chère Christiane, je sais que vous aurez à cœur de vous pencher sur cette situation, et de rappeler aux services de votre ministère l’impératif d’équité de traitement des citoyens devant la justice, qu’ils soient entrepreneurs ou simples paysans.

Isabelle Attard, Députée du Calvados, co-présidente de Nouvelle Donne

2014-05-30_conf_paysanne