Isabelle Attard

Députée du Calvados

Calvados

Président du Conseil général ou sénateur ?

/ / / - Publié le 27 août 2014 - 1 minute de lecture

Jean-Léonce Dupont maintient la réunion des maires du 13 septembre : sa campagne sénatoriale payée par le Conseil général ?

2 semaines avant le jour des élections sénatoriales, le Vice-Président du Sénat et Président du Conseil général du Calvados, Jean-Léonce Dupont, invite 500 maires du département au château de Bénouville, pour une réception aux frais du Conseil général.

Mon collègue Alain Tourret s’est exprimé dans la presse à ce sujet. Je partage totalement son indignation et m’associe à sa proposition. Je demande que cette cérémonie soit annulée, ou reportée, ou éventuellement maintenue mais imputée aux comptes de campagne du sénateur, puisque ce dernier est en campagne.

La loi contre le cumul des mandats que nous avons votée l’an passé s’appliquera à partir de 2017. Elle diminuera ces conflits d’intérêts, et les financements des campagnes électorales seront plus transparents. Jean-Léonce Dupont sera bien obligé de s’y conformer. En attendant, l’utilisation d’un mandat pour en maintenir un autre n’a pas l’air de le chagriner plus que cela. Seule la réaction saine et citoyenne des grands électeurs pourra, je l’espère, raisonner ce sénateur en campagne.

Isabelle Attard

Députée Nouvelle Donne du Calvados

Grande électrice

Transparence et impartialité, la nouvelle méthode d’attribution de la réserve parlementaire

/ / / / / / / - Publié le 4 mars 2013 - 1 minute de lecture

Aujourd’hui, mardi 4 mars 2013, la députée du Calvados Isabelle ATTARD présente sa nouvelle procédure d’attribution de la réserve parlementaire qui garantie transparence et impartialité.

Un jury de 9 personnes, représentant 9 catégories socioprofessionnelles, sera tiré au sort parmi les volontaires qui se seront portés candidats pour assurer ce rôle. Le jury se réunira en septembre 2013 pour choisir parmi les demandes reçues celles qui bénéficieront d’une aide financière. Ils disposeront d’une feuille de route établie par la députée qui précisera les thèmes et valeurs qu’elle souhaite privilégier. Ce jury sera totalement souverain. A moins d’un dysfonctionnement grave, Isabelle ATTARD n’interviendra pas dans le choix des projets retenus et des montants alloués.

Il est grand temps de mettre fin au clientélisme et à l’opacité de l’attribution de la réserve parlementaire. Cette démarche innovante est un exemple de ce qui peut être fait pour rendre sa crédibilité et ses lettres de noblesse au travail politique. C’est ce que les Français attendent aujourd’hui.