Isabelle Attard

Députée du Calvados

Infos 44 : Notre force, c’est la justice. (juillet 2016)

Publié le 29 juillet 2016 - 6 minutes de lecture

Notre force, c’est la justice.

Voir ce mail en ligne

Isabelle Attard
Députée du Calvados
Lettre d’information n°44
Vendredi 29 juillet 2016

L’horreur.
La tristesse.
L’abattement.
La colère.

Les mots peinent à décrire les sentiments que provoquent les meurtres auxquels nous assistons. Et pourtant, il nous faut continuer. Réagir. Vivre, tout simplement. Avec la peur pour soi-même, pour ses proches, pour tous les humains qui sont des victimes potentielles.

J’aurais aimé que nos dirigeants, tous bords confondus, se soient révélés face à l’épreuve. Pas au nom d’une union sacrée de façade, non, juste au nom de l’intelligence face à une situation de crise, d’une certaine idée de l’intérêt général. Eh bien non.

Au lieu de ce sursaut, nous assistons à une surenchère d’indécence, à des déclarations malhonnêtes, à des tentatives de récupération malsaines. Je constate aussi l’utilisation de ces événements comme un déclencheur d’une stratégie du choc. Ce concept, créé par Naomi Klein, décrit comment les dirigeants politiques mettent à profit une crise pour imposer des réformes néfastes. Nous assistons aujourd’hui à une application très concrète de ce concept. Après Nice, le gouvernement, main dans la main avec Les Républicains, a transformé la prolongation de l’état d’urgence en nouvelle loi antiterrorisme inefficace : ce qu’il restait de garde-fou pour nous protéger de la surveillance de masse a sauté. Au lieu de donner à la Justice les moyens de faire son travail, les juges sont à nouveau écartés, au nom d’une soi-disant efficacité.

Dans quelle démocratie digne de ce nom peut-on écarter les juges ? Il est facile de crier à l’inefficacité après avoir sabré le budget de notre Justice, qui est aujourd’hui ridicule par rapport à celui des autres pays européens : les restrictions décidées par les gouvernements successifs nous amènent poussivement en 37e place sur 45.

Aujourd’hui, il appartient à chacun d’entre nous de ne pas céder à la peur. De ne pas céder à la haine. De ne pas céder à l’envie de vengeance. Notre force, c’est la justice. C’est la solidarité. C’est la confiance en notre capacité à faire face au pire, lorsque nous sommes unis.

Énormément de choses ont été dites sur les événements qui nous ont endeuillés. Je vous propose une sélection de textes qui, je l’espère, vous aideront autant que moi à y voir plus clair.

Sur les attentats

Sur l’état d’urgence

Loi anti-Travail

J’ai failli écrire que le travail parlementaire était terminé sur la loi anti-Travail. Pour qu’il soit terminé, il aurait fallu que le gouvernement le laisse avoir lieu ! Après des mois d’opposition massive, il a fallu une 3e utilisation du 49-3 pour que cette loi quitte le Parlement. Après avoir signé deux motions de censure de gauche qui n’ont pas abouti à cause de pseudo-frondeurs, après avoir voté la motion de censure de Les Républicains en première lecture, j’ai signé la motion de censure du gouvernement proposée par Nuit Debout.

Il reste une étape importante pour empêcher que cette loi ne détruise un peu plus notre société : les saisines du Conseil constitutionnel, qui sont nombreuses.

Activité parlementaire

Indépendance des médias

Abolition des armes nucléaires

Biodiversité

Je milite depuis longtemps aux côtés de mes collègues écologistes à l’Assemblée pour l’interdiction d’utilisation des pesticides, et en particulier des néo-nicotinoïdes, responsables entre autres de la disparition des abeilles.

Pendant les débats du 22 juin sur la loi Biodiversité, le gouvernement avait cédé aux pressions des lobbies en interdisant ces pesticides à partir de 2018 mais avec des dérogations jusqu’en 2020. J’ai validé ce choix par mon vote car j’ai considéré que cette date, même tardive, était déjà mieux que rien.

Mais mercredi 20 juillet dans la nuit, certains députés LR et socialistes ont milité pour que cette interdiction d’utilisation débute en 2020 au lieu de 2018. Nous avons tenu bon.

Il est temps qu’enfin nous garantissions la santé des agriculteurs, une alimentation saine aux futures générations et le maintien de la biodiversité par la protection des abeilles.

A l’Assemblée nationale d’ici fin 2016

Session extraordinaire semaine du 26 septembre

  • examen du projet de loi Sapin 2 relatif à la transparence

  • proposition de loi organique relative à la compétence du défenseur des droits pour la protection des lanceurs d’alerte

  • proposition de loi relative à la sécurité d’usage des drones civils

  • début de l’examen du projet sur la liaison ferroviaire entre Paris et l’aéroport Charles-de-Gaulle

Semaines gouvernementales du 3 au 14 octobre

  • projet de loi de programmation relative à l’égalité réelle outre-mer

  • projet de loi relatif à la montagne

  • adoption de la proposition de loi sur le pluralisme des médias

  • adoption de la loi sur la modernisation de la justice au XXIe siècle

À partir du 17 octobre

examen du projet de loi de finances 2017

21 au 26 novembre et 12 au 24 décembre

  • suite de l’examen du projet de loi égalité et citoyenneté

  • projet de loi de programmation relative à l’égalité outre-mer

  • projet de loi relatif à la montagne

  • proposition de loi sur la régulation, la responsabilisation et la simplification dans le transport public particulier de personnes

Et bonnes vacances à ceux qui ont la chance d’en avoir !

Site Web
Site Web

Facebook
Facebook

Twitter
Twitter

Email
Email

Agenda
Agenda

Archives
Archives

 2016 Isabelle Attard, députée du Calvados
Vous recevez ce message parce que vous vous êtes inscrit sur le site de la députée Isabelle Attard.

Notre adresse postale est :

Isabelle Attard, députée du Calvados

18 rue des Bouchers

Bayeux 14400

France

Add us to your address book

se désinscrire    changer ses préférences