Isabelle Attard

Députée du Calvados

Nul, par la guerre, ne devient grand.

/ / / / / / - Publié le 19 novembre 2015 - 2 minutes de lecture

Ce vendredi 13 novembre 2015, nous avons tous été frappés.

En tant que députée, mon premier devoir est d’être au service de ceux qui souffrent, et de rassurer mes concitoyens. Je dois contrôler l’action de l’État avant, pendant, et après les attentats. Je dois aussi voter des lois efficaces, qui règlent les problèmes sans en créer de nouveaux. Ces trois années passées à l’Assemblée nationale m’ont montré qu’une loi votée trop vite est toujours mauvaise. Que dire d’une loi rédigée et votée en 72 heures ?

Perquisitions de nuit, assignations à résidence, enquêtes, filatures, surveillance électronique, dissolution d’associations, expulsion d’imams appelant à la violence, tout est déjà prévu dans nos lois. Tout est déjà réalisable par les policiers, gendarmes et agents de renseignement.

Le juge anti-terroriste Marc Trévidic pointe une seule cause majeure aux insuffisances des forces de l’ordre : le manque de moyens financiers et humains. Depuis des années, c’est ce que je réclame au gouvernement, sans réaction de sa part jusqu’à lundi dernier.

La prolongation de l’état d’urgence ne permet qu’une seule chose nouvelle : la mise à l’écart des juges, et donc de la justice. Les policiers doivent présenter des preuves aux juges. C’est une étape obligatoire pour ne pas perdre un temps précieux à détruire la vie d’innocents. Diminuer nos libertés n’empêchera pas de nouveaux attentats.

En conscience et responsabilité, je voterai contre la prolongation de l’état d’urgence. Gouvernement et parlementaires doivent se ressaisir et sortir de la gesticulation guerrière et médiatique. La dignité des survivants et des proches exige un comportement à la hauteur des enjeux.

Agissons directement sur les causes de ces attaques : asphyxions financièrement Daesh, limitons son approvisionnement en armes, développons la coopération internationale dans le cadre de l’ONU, cassons l’embrigadement à sa source, transformons les ghettos, supprimons les contrôles au faciès et surtout, surtout, offrons à nos jeunes un avenir autre que la précarité et l’isolement social.

  • Pingback: Attentats à Paris. Isabelle Attard vote contre la prolongation de l'état d'urgence « Article « La Renaissance - Le Bessin Bayeux()

  • Pingback: Etat d'urgence: pourquoi ils ont voté contre()

  • Claire-Akiko Brisset

    Merci. Vous pointez bien du doigt les problèmes. Il est très regrettable que vous ayez été si peu à résister à ce « Patriot Act » à la française…

  • Pingback: Etat d’urgence après les attentats : pourquoi six députés ont voté contre ? | Noël Mamère()

  • SLEROUX

    vous êtes incroyablement lamentables, vous êtes des sales gosses égoïstes et capricieux, qui ne respectent rien. Quel regret; vous étiez la représentante de la gauche!!!! Nous vous avons élue!! quelle connerie!!! plus jamais je ne voterai pour un parti aussi malhonnête intellectuellement que le votre. vous ne représentez rien à part vous même. quand le navire coule ce sont les rats qui sautent en 1er…. non seulement vous ne faites rien, mais vous salissez la fonction de représentante du peuple.

    la gesticulation guerrière médiatique : juste un rappel NOUS SOMMES EN DEUIL NATIONAL! ouvrez les yeux! sortez de votre bulle intello narcissique!

    « Agissons à la source »: mais qu’avez vous fait!!! rien hormis critiquer vous êtes élue…que du vent .

    Je suis tellement en colère après votre parti, toute la planète se rassemble pour trouver des solutions au réchauffement climatique: et vous prétentieux et snobs que vous êtes , vous nous enquiquinez sur les discours puérils , irréalistes, et vous ne faites que 2% aux élections… Remettez vous en question au lieu de critiquer ceux qui ont fait ELIRE!

    le plus triste c’est que vous paraissez convaincue…. Apres la colère ce sera de la pitié que l’on exprimera pour les verts! le pire des sentiments.

    • chb

      Sleroux réagit avec ses tripes. C’est le bon moment pour ça, évacuer la tension, faire e deuil… mais ça n’est pas du tout le moment pour réfléchir à la meilleure façon de lutter contre le terrorisme.
      D’autant moins que notre diplomatie a (par erreur?) soutenu et armé ceux-là même qui maintenant se vengent sur Paris. Le gouvernement aurait sans aucun doute mieux lutté contre le terrorisme s’il avait pris des mesures (contre nos clients qatari et séoudien ?) pour repérer et empêcher : le trafic de pétrole qui enrichit la Daèche, le trafic d’armes qui enrichit les marchands de canon, le trafic d’influence qui enrichit les « représentants légitimes en occident du peuple syrien » c’est à dire l’opposition compradore…
      L’état d’urgence, la guerre et les larmes font un peu remonter le PS dans les sondages, juste avant des élections difficiles. Guère mieux.

      Merci d’avoir voté contre.

  • Pingback: Six députés français votent contre l'état d'urgence voulu par Hollande - Yanass()

  • Antoine André

    Bravo pour votre courage politique, il est tellement rare, il est tellement précieux! merci

  • Jean Le Bail

    Merci Madame ! Alors qu’il est si facile de rejoindre le troupeau qui cède aux arguments sécuritaires fallacieux pour réduire les libertés individuelles, vous démontrez, une fois de plus, votre attachement aux principes républicains de notre pays qui sont régulièrement bafoués par la classe qui gouverne au détriment du plus grand nombre.

    Le peuple français n’a rien à espérer de cette guerre voulue par la classe dirigeante, si ce n’est davantage de souffrance.

  • Pingback: Pourquoi ils pensent que l'état d'urgence est dangereux pour la démocratie()

  • Pingback: Etat des choses… | Libre sous la nuit()